mardi 17 juin 2014

Enfin, le chantier repart...


Enfin, le chantier repart !



Notre cause a été entendue par les pouvoirs publics et le financement a été trouvé pour sécuriser le chantier.
Cet été, les bruits du chantier dérangeront quelque peu les habitants, mais ils sont inévitables.
Les travaux devraient durer jusqu'en décembre.

      A la rentrée, les problèmes de circulation reprendront rue Rafin.
Nous espérons que les parents d'élèves de l'école des Maristes trouveront des solutions « durables » pour s'organiser et limiter les embouteillages.
Pédibus, covoiturage, accès par le parc des Hauteurs : les solutions ne manquent pas et sont de l'ordre du bon sens, tout en participant à la lutte contre la pollution et le gaspillage de l'énergie.

Merci à toutes celles et ceux qui ont aidé à débloquer la situation en participant d'une façon ou d'une autre au collectif des habitants et merci aux décideurs publics qui ont répondu à nos attentes...


Toutefois, le collectif reste vigilant car la situation demeure préoccupante ; la surveillance des Balmes et surtout des nombreux circuits de l'eau (naturels ou aménagés) reste à l'ordre du jour sur la colline de Fourvière.

lundi 2 juin 2014

Quartier de vie-Critérium du Dauphiné


Quartiers de Vie 15/05/14 par TLM
En réalisant un reportage sur le quartier de Vaise, Jean-Luc Chavent a rencontré deux habitants de l'Observance ...La suite dans la vidéo



Notre quartier, déjà fortement touché par le sinistre du 5 décembre 2013 et ses conséquences diverses,va à nouveau subir les répercussions d'une course de vélos, le critérium du Dauphiné.

En effet, un nombre important de places de stationnement va être supprimé pendant 2 jours, les 7 et 8 juin, alors que stationner est devenu très compliqué à l'Observance, en raison des emplacements réduits du fait du sinitre, de la déviation avec mise en double sens de la rue Rafin et les travaux de Véolia....

De plus, la circulation va être bloquée une partie de la journée du dimanche sans aucune autre possibilité que celle de se déplacer à pied ; certes, il y a un chemin piéton, mais nous sommes sur une colline avec une pente abrupte, impraticable pour des personnes âgées, les jeunes enfants, les poussettes et les gens chargées...

Les habitants supportent de plus en plus difficilement toutes ces nuisances et s'interrogent :
Les pouvoirs publics ignorent-ils la gravité de la situation ?


Dans l'émission "Patchworld" de "Radio Canut", Delphine nous a donné la parole...